Bien vivre chez soi

 

Le projet est issu d'une collaboration entre la Table autonome des aînés des Collines et l'UQO (Université du Québec en Outaouais, et sera d'une durée de 3 ans (2017-2019). Il vise à explorer des solutions novatrices pour permettre aux aînés de demeurer plus longtemps dans leur communauté, sans l'ajout de nouveaux services ou de construction de nouvelles résidences. Trois municipalités de la MRC des Collines-de-l'Outaouais ont été choisies pour mener l'étude, soit L'Ange-Gardien, Pontiac et La Pêche. Lors de la première année et demie, une étude sera menée par l'UQO, sous forme de focus group et de rencontres individuelles, afin de recenser des idées novatrices. Lors de la deuxième phase du projet, ces solutions seront mises en place, testées et leur impact sur la communauté sera évalué.

 

Le projet est complémentaire aux planifications MADA (Municipalité amie des aînés), mais s'adresse plutôt au tissu social et aux solutions qui mettent à contribution les forces de la communauté, plutôt que les services municipaux. Nous souhaitons aussi éviter l'ajout de services communautaires ou de contributions bénévoles, mais plutôt que chaque individu se sente concerné par le bien-être de sa communauté.

Le projet met à contribution l'équipe de la Table autonome des aînés des Collines et des chercheurs de l'UQO dans les domaines des Sciences infirmières, de la Sociologie et du Travail social.